Coronavirus: des Italiens immigrent clandestinement vers l’Afrique pour se sauver

 

Ce jeudi 26 mars, la marine ivoirienne a mis la main sur près d’une vingtaine de ressortissants italiens entrés dans le pays clandestinement. Selon plusieurs médias locaux et étrangers, ces Italiens seraient à la fuite du coronavirus qui fait des ravages dans leur pays. L’Afrique l’abri parfait selon eux.

Ce jeudi 26 mars 2020 en Côte d’Ivoire, la marine a interpellé 18 italiens entrés sur son territoire par voie maritime. Selon les précisions du ministre ivoirien des affaires maritimes, Légré Philippe, leur bateau a accosté au niveau de la ville de Sassandra où ils ont été interpellés par les forces de l’ordre. L’immigration aurait donc changé de camp avec ce virus mortel.

L’autorité ministérielle ivoirienne a indiqué que ces 18 personnes ont été tous directement conduits en isolement où ils seront observés pendant 14 jours. Cette pandémie serait simplement en train de changer plusieurs habitudes mondiales. En effet, l’Italie est le pays le plus touché par le Coronavirus en Europe. Chose qui donne la peur au cœur de ses habitants qui ont décidé de gagner d’autres terres pour se mettre à l’abri.

Puisque l’Afrique est le continent avec le moins de cas du Covid-19, le choix a donc porté sur ces pays. Rappelons que la Côte d’Ivoire n’est pas non plus épargnée face au Covid-19. Pas moins de 100 cas ont déjà été signalés dans le pays dirigé par Alassane Ouattara. Cependant, selon l’OMS, si l’Afrique ne se met pas au sérieux très vite, sa situation pourrait être plus déplorable que le reste du monde.